Accueil Contact TIC-GOUV Transparence budgétaire
 
  Ecole de la gouvernance » Définition
Définition
 
 

L’école de la gouvernance est un concept de la pédagogie de Paulo Freire (éducation des opprimés), usant de la visualisation des données et de l’interactivité pour poser des problèmes et en identifier les solutions.

Cette approche est utilisée pour susciter l’intérêt des opprimés à la gestion des affaires publiques. Par exemple autour du budget, à partir des tableaux, du web, des documents d’information simplifiée, mais aussi à partir des supports artistiques comme la peinture, les arts graphiques, etc. les facilitateurs peuvent amener les populations défavorisées à s’intéresser à la gestion du budget public et aux investissements qui en découlent.

L’expérience a été lancée à Lima Sud au Pérou, il y a bientôt 15 ans, avec le soutien d’une ONG locale (Gouamanpoma). Elle a donné l’occasion aux milliers de citoyens et de leaders politiques locaux de s’approprier les concepts clés de la décentralisation, de la gouvernance et de la finance publique.

 Opérationnalisation

Ce concept se met en œuvre à travers des ateliers de formation pour adultes ou pour jeunes en vague de 10 personnes au maximum, de 2 heures pendant 10 jours au cours desquels des apprenants (leaders ou simples citoyens) sont amenés à s’informer, s’approprier, comparer, puis interpréter les données sur la gestion des affaires publiques et les impacts de la participation sur le changement social. Les meilleurs apprenants sortis de cette école sont souvent accompagnés, puis boursiers pour mettre en application les outils et leçons acquis dans le cadre des ateliers de la gouvernance.

 Supports

Des guides sont élaborés sur l’ensemble des modules. Les modules sont définis en fonction des besoins locaux, exprimés dans un plan de formation citoyenne municipale. Les ateliers se déroulent dans une salle multimédia municipale, équipée et connectée à Internet. Le formateur utilise les outils comme le web, les bases de données, les systèmes de géo-référencement et le vidéo projeteur pour rendre visuelles des informations pertinentes, analytiques et représentatives, et ainsi, susciter les échanges entre les apprenants. L’intérêt étant de dégager des angles d’entrée pour ancrer la participation des citoyens, notamment dans les cycles de préparation de mise en œuvre et de suivi des budgets publics ou des programmes de développement.

 Mise en œuvre dans le projet TIC-GOUV par ASSOAL

Dans le cadre du projet TIC-GOUV, il est prévu de supporter 3 communes, dont une cible et deux partenaires pour enrichir leurs programmes actuels de formation dans leurs centres multimédia municipaux, en y incluant quelques modules sur la gouvernance, la décentralisation, la finance publique simplifiée et la participation citoyenne. Au démarrage de l’action, en occurrence au moment de l’élaboration du plan de renfoncement des capacités, un guide sera élaboré à cet effet. Puis une formation des formateurs sera réalisée. Ces formateurs seront sélectionnés suivant des critères bien définis et recrutés par les mairies partenaires. Ces formateurs seront ensuite mobilisés par les communes pour animer les ateliers de l’école de la gouvernance au bénéfice de 500 cibles et citoyens identifiés. Une évaluation de ces ateliers se fera en continue selon une matrice disposée. Mais les exercices d’évaluation intermédiaire et finale du projet permettront de mesurer les impacts de ces ateliers sur le fonctionnement des instances de concertation, de coordination et de participation mises en place. Ils permettront aussi de mesurer les effets sur les bénéficiaires, notamment en termes de prise d’initiative pour le suivi des politiques publiques locales, de revendication des  droits et de développement du réflexe civique (devoirs).  

 Les ressources

Dans le cadre du projet TIC-GOUV, une ligne budgétaire de 20000€ a été inscrite. Elle sera mobilisée dans le cadre du partenariat avec les communes et servira à accroître leurs offres en termes d’éducation et de formation citoyenne. Cette ligne prendra en priorité en charge les coûts de mise à disposition des supports pédagogiques (guides, fiches pédagogiques, connexion des salles à Internet), prise en charge des formateurs. A terme, l’activité devra être supportée par les budgets des communes, sur la rubrique centre multimédia.

 


Source : Administrateur  
Allo citoyen !!! un souci ?
Appelez au
8133
phone
OK
Ecole de la gouvernance
 
» Définition
• Qu'est ce que la gouvernance ?
• Principes de la gouvernance
• Programme des formations