Accueil Contact TIC-GOUV Transparence budgétaire
 
  Actualites » Sur la décentralisation
Journée Africaine de la décentralisation
 
 

Depuis la fin des années 80, la décentralisation est devenue une priorité politique pour de nombreux Etats africains. Dans un contexte global de revalorisation du local, de redéfinition de l’Etat, de crise économique et financière et de pression des bailleurs, les gouvernements centraux africains ont adhéré à cette nouvelle forme d’organisahon de l’action publique.

Cette évolution a contribué à structurer des formes d’organisation du pouvoir et de répartition des ressources qui répondent aux stratégies des acteurs politiques, économiques ou sociaux. Des constitutions instituant le principe de libre administration locale sont alors nées des revendications démocratiques et de l’organisation de grandes conférences nationales dans des pays tels que le Bénin, le Burkina Faso, le Mali ou encore le Congo.La décentralisation a permis, de manière subséquente, la régulation des concurrences entre élites, la sortie de conflits régionaux et de guerres civiles par la création de nouvelles possibilités de participation politique à différents niveaux dans l’administration du pays. Enfin elle a contribué au rééquilibrage des dynamiques territoriales survalorisant les métropoles et les grandes villes au détriment d’immenses zones rurales sous-exploitées et sous-administrées. Dans tous les cas on assiste aujourd’hui à une uniformisation institutionnelle et administrative de la décentralisation africaine, qui tient partiellement à l’influence exercée par les bailleurs de fonds internationaux dans la définition des réformes du système d’action publique. Un consensus paraît ainsi se dégager autour d’une répartition plus équilibrée des compétences centrales et locales et d’une meilleure articulation des dynamiques de développement à toutes les échelles de décision.

L’implication des populations dans la gestion des affaires publiques a pour but de renforcer la qualité de la gestion opérée par les Elus locaux, plus étroitement contrôlés par les citoyens, contraints de présenter des résultats tangibles en matiére de développement local. Les Elus locaux doivent en outre témoigner d’une responsabilité et d’une écoute accrues. La légitimité de leurs décisions publiques, qui ne sont plus imposêes, mais sensées correspondre aux attentes des populations à la base, s’en trouve ainsi renforcée non seulement au niveau local mais au-delà à toutes les échelles de l’action publique. C’est par la dimension électorale que la décentralisation contribue de façon décisive à la réorganisation de ce qu’il est désormais convenu d’appeler la «gouvernance locale ». Il s’agit là d’un processus évolutif dont la mise en oeuvre nécessite une évaluation et une remise en question permanente sur tous ses aspects.
C’est dans ce sens que le Bureau exécutif de la Conférence Africaine de la Décentralisation et du Développement Local (CADDEL) a institué la célébration, le 10 août de chaque année, de la Journée Africaine de la Décentralisation (JAD). Cette résolution prise au cours de sa réunion à Yaoundé les 10 et 11 mai 2012, avait en autres objectifs, d’instituer un cadre formel de réflexion sur les stratégies d’évaluation et d’harmonisation des différentes stratégies de mise en oeuvre de la décentralisation en Afrique. Le thème de l’édition de 2012 porte sur « le Financement de la décentralisation et des services locaux de base"
Convaincu de l’importance de cet évènement, et conformément à leur mission d’accompagnement de la mise en oeuvre du processus de décentralisation au Cameroun, le Ministère de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation, les Communes et Villes Unies du Cameroun et le Fonds Spécial dEquipement et d’intervention Intercommunale (FEICOM) se proposent d’organiser, une série d’activités pour célébrer cette première édition de la journée africaine de la décentralisation par une table ronde et une exposition sur les réalisations des acteurs de la décentralisation dans les domaines du financement des projets et du renforcement des capacités des élus locaux.

Téléchargez le programme 1

Téléchargez le programme 2

Téléchargez le programme 3

Téléchargez la présentation d'ASSOAL


Source : Administrateur  
Allo citoyen !!! un souci ?
Appelez au
8133
phone
OK
Actualites
 
• Sur la gouvernance locale
» Sur la décentralisation
• Sur le Budget Participatif